Habitats de la Route Ornithologique de la Sierra de Béjar

ROUTE ORNITHOLOGIQUE SIERRA DE BÉJAR

Montagne:

À des altitudes supérieures à 2 000 m. s.n.m. est donné un paysage ouvert où les prairies subalpines, les fourrés de pyornos et le sol pierreux se mêlent. Dans les prairies, a nous pouvons observer la bisbita alpine,la londra commune et la bouée de blanchisseur. Dans les piornales est très abondante l’accent commun,et, dans une moindre mesure, le brazing commun,le scribe hortelan et le pechiazul. Les pentes couvertes de pierre et les pics rocheux forment le biotope rockerrouge, Montesino scribe, pichiroja chova, aigle royal et vautour griffon.

Forêts et gommage :

La forêt de la Sierra de Béjar appartient à la couche de végétation appelée « supramediterrànea ». Les arbres à feuilles caduques comme le chêne mélojo et le châtaignier dominent. Ils abritent un oiseau riche de médias forestiers, mettant en évidence le pic mineur, picogordo, perroquets cerrojillo, moustiquaire papialbo, rousse royale et aigle de route. Il y a également des extensions considérables avec des forêts de pins sauvages où des espèces telles que le charbon de bois, piquituerto commun, roi commun et liste, chotacabaras gris,etc. se trouvent. Dans les zones avec gommage de bruyère, balai, mûre, majuelo, rosier sauvage, etc. sont abrités de nombreux petits oiseaux tels que la paruline rabilarga, torloin, carrasquea, tête de tête, capirotada et le scribe noir et est l’habitat de chasse préféré de l’aigle culebrera.


Rivières:

Dans les rivières d’eau courante qui sont souvent accompagnées d’une forêt riveraine d’aulnes, de cendres et de saules, il est facile d’entendre, mais difficile à voir, les rossignols communs et bâtard caché dans le fourré de végétation. Le merle d’eau,la blanchisserie Cascade,ainsi que le martin-pêcheur sont toujours près de l’eau.